Stages et formations [ Page précédente ]
 
Stages Extrême Limites


Saison 2017-2018
A propos des stages
XL1
XL2
XL3
du 6 au 11
mars 2017
dates à définir
dates à définir
Lieu à confirmer
Lieu à confirmer
Théâtre Municipal
Léon
(40)

Compagnie Théorème de Planck - stages XL animés par François Bourcier et Nathalie Lefèvre


Contacts Emilie Génaédig / 06 77 23 40 85 / emilie.genaedig@gmail.com


Nous avons la clé en nous et portons une grande partie de la solution à nos limites. Tous les exercices que nous proposons n’ont qu’un seul but :
permettre de prendre conscience de tout cela.

Le travail est vaste et sans limite, d'où l'intitulé du stage. Mais il est passionnant car il offre de larges étendues à découvrir et il nous rapproche chaque jour un peu plus de cette pulsion de vie qui est en chacun de nous.
 


Modalités

Stages sur 3 niveaux (durée totale des trois niveaux : 175h) :
- Niveau 1 : 6 jours, de 8h30 à 16h30
- Niveau 2 : 5 jours, de 10h à 19h
- Niveau 3 : une semaine en résidence au Théâtre Municipal, Léon (dans les Landes), Représentation publique à l'issue du stage.
Le parcours des trois niveaux est sanctionné par une attestation de compétences.

Pré-requis nécessaires
Parcours réservé aux artistes interprètes professionnels (acteurs, danseurs, chanteurs, musiciens) ou en formation professionnelle, aux "grands amateurs" ayant une forte pratique artistique, et aux créateurs (metteurs en scène, chorégraphes).

Entretien préalable à l'inscription
Suivi individuel durant toute la période des stages
Contrôle et feedback collectif un mois après chaque stage (en individuel si besoin, à la demande)

Prix des stages
Selon ressources (la question financière n'est pas une condition d'accès, nous consulter pour plus d'infos)

Nombre de stagiaires
8 mini / 16 maxi

Les créateur et animateurs des stages Extrême Limite
Ce stage en trois niveaux est le résultat des travaux de recherches et d’expérimentations de plus de 15 années menés par François Bourcier (metteur en scène, comédien, maître d’armes et professeur d’art dramatique).

Stages XL1 XL2 et XL3 - les animateurs Nathalie Lefèbvre et François Bourcier  
Le stage est actuellement animé par François Bourcier (auteur, metteur et scène et comédien) et Nathalie Lefèvre (danseuse, chanteuse, chorégraphe et professeure de danse).


Retrouvez-nous sur Facebook Stages XL sur Facebook





Pour en savoir plus...


Le but de ce stage
Offrir à des professionnels, à des élèves en formation professionnelle ou à un public amateur ayant une forte pratique artistique, une formation et des outils de professionnalisation adaptés à leur besoin afin de leur offrir la possibilité d’intégrer au mieux l'emploi artistique.

Apprendre à gérer le trac, renforcer ou améliorer la qualité de présence et d’écoute sur scène pour permettre à l'artiste d'aller plus loin dans la pratique de son art.


Le processus
Dès le début de sa formation, un artiste interprète se trouve confronté à ses limites, qui risquent d'empoisonner son travail tout au long de sa carrière ou de sa pratique.
Le manque de confiance en soi, la perte de l’estime de soi, toutes ces peurs, communément appelées le trac, créent des zones d’ombres qui limitent la possibilité que nous avons d’utiliser certaines émotions ou sentiments et entraînent souvent des difficultés d’interprétation.

Ce sont toutes ces barrières que nous proposons d’identifier, afin que les participants trouvent dans ce stage les outils nécessaires pour les franchir ou les dissoudre.
Ce stage en trois niveaux propose de placer l’artiste face à lui-même. Par un certain nombres d’exercices issues de différents horizons, il permet de reproduire consciemment le processus qui provoque la construction de nos « limites ».

Dépasser certaines limites mises en place depuis longtemps permet à l’artiste de revenir sur scène plus serein et riche de ces nouvelles expériences ; ce qui lui permettra de trouver bien plus facile le regard du spectateur sur son interprétation, le regard du metteur en scène ou du réalisateur sur son travail.
Les outils pour y accéder sont à portée de main :
- la conscience du corps
- la respiration
- le mouvement


Travail sur les trois niveaux
- technique vocale, technique corporelle et danse
- travail au sol, improvisation et composition du corps dans l’espace
- construire et incarner un personnage
- s'approprier un texte
- gérer ses émotions et les mettre au service du jeu théâtral
- analyser son travail et celui de ses partenaires.

Le niveau 1
par les outils et les exercices proposés
permet...

Le niveau 2
propose d’approfondir les questions
restées en suspens...
Le niveau 3
propose l’application pratique des
niveaux 1&2...
- De créer un cadre propice à la remise en question de nos certitudes, il permet une première approche des pistes à creuser.
- De travailler sur l’importance de l’écoute, du non jugement (écoute de soi, de ses sensations, qu’elles soient bonnes ou mauvaises).
- De mettre en relief l’importance d’une approche sur la question de la « polarité » : masculin/féminin
- Vivre et être à l’écoute de ses sensations pour intégrer les jeux et exercices
- Développer un nouveau rapport au masculin et au féminin pour une meilleure maîtrise de l’interprétation
- Sortir des tabous et des idées reçues pour s’en émanciper
- Retrouver le chemin qui mène aux plaisirs simples du jeu
- S’autoriser « l’emmerveillement»
- Découvrir « le jeu d'enfant » en soi pour découvrir son secret de jeu
- Stage en résidence de 6 jours dans un théâtre, restitution public en fin de stage
Simulation de diverses conditions professionnelles :
- Castings : comment mieux les gérer.
- Gestion du collectif : formation d’une équipe, rapport aux autres, au metteur en scène ( plus largement chorégraphe, chef d’orchestre), souplesse dans le travail.
- Gestion des contraintes et du temps : comment conserver sa part de liberté et de créativité
- Gestion du rapport au public : le découvrir autrement que dans un rapport de force par le travail réalisé durant les deux premiers niveaux, se permette le décadrage en public, s’autoriser son extrême limite de jeu en public.
- Au travers de situations théâtrales et de textes dramaturgiques, voir comment conserver les acquis et les faire fructifier, les tester en se confrontant à un public.
Les exercices des deux premiers niveaux du stage s'articulent autour de deux poésies : une poésie d'amour et une poésie "noire" afin de travailler sur les deux polarités : pulsion de vie / pulsion de mort.
Ils offrent la possibilité d’avancer au rythme de chacun, dans la douceur. Ils permettent une découverte progressive par étape, respectant les temps d’assimilation nécessaire à chacun.
 





>