Presse : Le bonheur... - Compagnie Théorème de Planck
 
Le bonheur... > Articles de presse [ Fiche du spectacle ]
 
Race[s]  

Pariscope

Dans une suite grandiose de jeux de mots et de logique, de digressions et d’envolées lyriques, se perdant dans les méandres de sa pensée joyeusement tordue, Fourcade nous dévoile « l’heureux passage » pour accéder au Bonheur…Et le temps de ce spectacle, l’artiste nous rend simplement heureux, car son esprit brille et son humour scintille des éclats de l’intelligence.

Télérama TT

Après l’excellentissime "Secret du temps plié", ce fils spirituel de Raymond Devos incarne ici un auteur incapable de finir sa (dernière) pièce consacrée au bonheur… Jouant avec les mots, naviguant entre logique et noirceur, tendresse et absurdité, Gauthier Fourcade nous rappelle que "sans rêve, l’homme ne vit pas vraiment".

Figaroscope

Le titre du spectacle veut tout dire : Le Bonheur est à l’intérieur de l’extérieur de l’extérieur de l’intérieur ou l’inverse. On le retrouve tel qu’en lui-même : tendre, poétique, pratiquant l’absurde et la métaphysique tendance Devos comme un des beaux-arts.

Causette

Il avait déjà réjoui une foule de spectateurs avec sa trilogie – Le coeur sur la main, Si j’étais un arbre et Le Secret du temps plié, mais ce nouveau spectacle, encore plus poétique, voire philosophique, donne davantage la part belle à l’incontrôlable, l’inexplicable, l’imaginaire… On a rit, on a eu les larmes aux yeux. Derrière ses airs faussement sérieux, son spectacle est avant tout une invitation joyeuse à entrer dans les méandres de l’esprit. On y fait un voyage dont on ressort ému et enchanté

Le JDD

Le bonheur est-il un but en soi? D’ailleurs, en quoi consiste le bonheur? Et d’endosser la blouse de l’enseignant pour, exemples à l’appui, échafauder des hypothèses, faire des démonstrations, en alternant logique et absurde. Gauthier Fourcade est un expert en art du jeu de mots, dans la droite ligne de Raymond Devos.

Tatouvu, le mag

« Le Bonheur… » est un spectacle alliant intelligence du propos, poésie et humour. Son personnage parvient à son but, atteindre la Lune, mais avec son âme soeur car, dans la définition du bonheur de Gauthier , il y a obligatoirement le partage.

Froggy's delight

Gauthier Fourcade nous enchante à nouveau dans ce spectacle plein de malice… Il ravive l’enfance et sa découverte naïve du monde et du langage. Il plaira aussi bien à ceux qui ont gardé ce côté facétieux qu’à ceux qui aiment être déroutés, qui prennent plaisir à vaciller… le temps d’un spectacle.

La Marseillaise

"Humour cinglant, l'acteur jongle avec les mots et les étire pour en faire de la poésie. (...) Avec finesse et logique, il pointe du doigt le véritable problème qui empêche d'être heureux : savoir ce que l'on veut vraiment. Le fils spirituel de Raymond Devos nous emmène ainsi dans une aventure burlesque et profonde dans laquelle le seul risque que nous pourrions prendre en se rendant à ce spectacle est de recevoir des éclats de lune dans la tête.

Rhinocéros

Derrière ce titre improbable se cache un texte drôle et tendre comme cet amuseur poète en a le secret. On retrouve ici les ingrédients qui composent la marque de fabrique de Fourcade : des jeux de mots subtils, des phrases qui prennent des chemins de traverse pour cueillir une pointe d'humour inattendue, des sourires qui se transforment en pensées philosophiques. Fourcade flirte avec l'absurde pour mieux révéler notre humanité fragile, égarée entre l'avoir et l'être.

Fous de théâtre.com

Mêlant à son propos, non dénué d'une certaine épaisseur, tendre, poétique et généreux, un joli travail d'animation vidéo, Gauthier Fourcade parvient à nous faire passer un moment sympathique et pousse tout un chacun à réfléchir à sa propre définition du bonheur.

Montmartre Magazine

C’est par l’absurde que Gauthier Fourcade (aidé de Marc Gelas) s’envole par-delà le langage binaire de la raison pour trouver l’être et son contraire sans contradiction, construisant de faux raisonnements conduisant au rire et à la réflexion, tout en s’amusant au point de jonction entre le très lointain intérieur et le très lointain extérieur.

Actualité 18è

Un texte qui donne le vertige tant par la profondeur du propos que par son originalité. Jouant avec les mots comme personne, Gauthier Fourcade offre au public un moment de bonheur hors du temps et hors de l’espace.